Les courtiers en crédit immobilier très sollicités en 2015

Les courtiers en crédit immobilier très plébiscités en 2015

Une période favorable pour le secteur

Avec des taux de crédit record, les Français empruntent de plus en plus et les professionnels du bâtiment s'en réjouissent. Sans surprises, les intermédiaires en opérations bancaires comme les courtiers en crédit sont également très sollicités. Si vous avez le projet de créer une entreprise en franchise dans le secteur du courtage en crédit, sachez que les enseignes vont très vite avoir besoin de nouveaux candidats.

Des taux jamais vus depuis la guerre

Au mois d'avril dernier, la moyenne des taux de crédit immobilier était descendue à 2,30 %, soit une chute d'un point sur les douze derniers mois. Le Crédit Foncier a enregistré une hausse de la distribution de nouveaux crédits de 1,2 milliards de janvier à février (soit 12,9 milliards). Pour les banques comme pour les particuliers, l'emploi d'une société de courtage en crédit tombe sous le sens. Pour les premières, travailler avec un professionnel représente un gain de sécurité, de main d'oeuvre et de temps : le dossier de demande de prêt est sans défaut, profilé et sans erreur. En traitant avec un courtier, l'établissement financier n'a aucune enquête complémentaire à faire ; il n'a qu'à décider si le prêt peut être accordé ou non.

Pour le client, les avantages sont multiples : en premier lieu, le courtier en crédit lui offre le meilleur prêt possible en comparant les offres et en faisant jouer la concurrence. D'autant plus que le courtier est un interlocuteur privilégié des banques qui n'hésiteront pas à lui proposer des taux intéressants pour garantir sa fidélité. Ensuite, le courtier offre une solution crédit clé en main, c'est lui qui s'occupe de tout il ne reste plus à l'emprunteur qu'à choisir.

De plus en plus de prêts passent par le courtage

Pour autant, les banques ne prêtent pas à n'importent qui. Depuis la crise économique, la solvabilité des emprunteurs qui cherchent à financer une résidence principale est passée au crible. Si ceux-ci sont épaulés par un courtier en crédit réputé, ou appartenant à un réseau ayant une bonne image, il leur est plus facile de convaincre.

Entre franchiseurs du courtage, la concurrence est rude malgré la demande et on cherche par tous les moyens à se distinguer. Dans certains réseaux comme Credixia, on se veut attractif en proposant des frais de dossier offerts (y compris ceux de la banque), et on n'hésite pas à aider le porteur de projet à améliorer la rentabilité de son plan de financement immobilier. Les experts en courtage de l'enseigne peuvent ainsi orienter leurs clients vers des solutions comme le prêt à taux zéro, le prêt Paris Logement ou le prêt PAS.

On ne sera donc pas étonné de constater que la part des prêts qui passent par le courtage est désormais en hausse : 30 % en 2014, ce qui représente un doublement par rapport à l'an 2000. Sur l'année 2014, les courtiers en crédit de dix des grands réseaux du secteur ont facilité un total de crédits s'élevant à 18,5 milliards d'euros (chiffres : Cbanque).

Derniers articles de la rubrique