Le profil type du bon courtier en crédit

Avez-vous les compétences et qualités requises pour devenir franchisé en courtage en crédit ?

Ouvrir une franchise de courtage en crédit vous tente, mais vous n'êtes pas certain d'être à la hauteur ? Travailler en tant que franchisé n'est pas la même chose que de se lancer seul dans une création d'entreprise. Vous recevrez une assistance conséquente et pourrez vous appuyer sur un réseau, mais vous devrez aussi vous plier aux conditions du franchiseur. Faisons ensemble la liste des compétences et des qualités requises.

Des entrepreneurs de tous horizons

L'un des grands avantages de la franchise, c'est indubitablement la formation initiale proposée par le franchiseur. Il n'est donc pas nécessaire d'être un spécialiste du marché du courtage en crédit personnel ou professionnel pour créer son entreprise en franchise. Souvent, les enseignes préfèrent d'ailleurs miser sur des candidats qui ne sont pas issus du domaine de la finance. Ceci est dû au fait que le concept du franchiseur repose sur des procédures précises, qu'un vétéran du métier préférera parfois ignorer ou changer, et ce même si elles été éprouvées par plusieurs unités.

Les compétences d'un bon franchisé en courtage de crédit

Même s'il n'a pas d'expérience dans ce secteur précis, un bon candidat à la franchise devra être un bon entrepreneur. C'est à dire qu'il saura se montrer bon gestionnaire, à l'aise avec les chiffres et rigoureux dans la tenue de ses comptes. Il devra également avoir le sens du commerce et avoir le goût de la vente. Les techniques proprement dites sont normalement comprises dans la formation initiale, mais il faudra montrer des prédispositions si on souhaite mener son entreprise au succès.

Les qualités du candidat idéal

Si les compétences d'un bon courtier en crédit franchisé s'acquièrent avec l'aide de l'enseigne, les qualités sont pour la plupart innées. Avec le capital de départ, c'est souvent la priorité des franchiseurs en lisant les dossiers de candidature.

Que ce soit dans le secteur du courtage en crédit ou ailleurs, un bon franchisé doit concilier un esprit d'indépendance et les qualités nécessaires au travail en équipe. En effet, être chef d'entreprise demande d'être capable de prendre des décisions sur le moment, tandis que la franchise requiert de savoir s'intégrer dans un système existant. Pour certains, c'est le meilleur des deux mondes. Pour d'autres, une telle situation est difficile à vivre.

Enfin, des qualités humaines sont nécessaires pour réussir. Un courtier en crédit travaille étroitement avec ses clients et doit donc établir une relation de confiance avec eux.

Les formalités administratives

Le métier de courtier répond à quelques exigences d'un point de vue légal. Depuis janvier 2013, la réglementation a changé. Les différents statuts d'IOBSP (intermédiaire en opérations de banque et de services de paiement) demandent des niveaux d'étude allant du BTS à la licence et des durées de formation allant de 80 à 150 heures. En fonction du concept de votre enseigne, vous devrez sans doute être inscrit au fichier de l'Orias, l'organisme qui gère le registre des intermédiaires en assurance, banque et finance.

Derniers articles de la rubrique