Comprendre les enjeux du web pour les franchises

Franchisés et franchiseurs : débloquez le plein potentiel d'internet

En 2014, les entrepreneurs sont soumis à une pression importante, et ce quel que soit le marché sur lequel ils évoluent. Créer une entreprise en franchise dans le secteur du courtage en crédit est plus simple que jamais, mais encore faut-il résister à la concurrence. Seules les enseignes qui maîtrisent l'outil internet et comprennent l'évolution toujours plus rapide du métier seront amenées à tirer leur épingle du jeu.

Le métier de courtier en crédit en ligne

Le courtage en crédit fonctionne de deux manières. D'une part, les agences avec pignon sur rue, et d'autre part les réseaux de courtiers qui travaillent uniquement en ligne. Si les procédés de négociation sont différents, le métier reste fondamentalement le même : obtenir des banques des tarifs préférentiels et les proposer à ses clients.

Toute recherche de service commence par le web

Avec l'omniprésence des terminaux mobiles dans tous les pays d'Occident, on assiste à une véritable révolution de l'information. En 2013, d'après l'observatoire du numérique près de huit ménages sur dix étaient connectés à Internet dans les pays de l'Union Européenne. Si le taux de connexion varie de 95 % (aux Pays-Bas) à 69 % (en Italie), la France se rapproche de la moyenne avec un chiffre de 82 %. Le taux d'équipement de smartphones en France approche les 50 % et celui des tablettes 20 %. Il ne faut donc pas s'étonner que le marché du courtage en crédit soit de plus en plus occupé par les enseignes qui travaillent via Internet.

Les problématiques liées à Internet en franchise

Pour les courtiers dont les enseignes ont développé un concept qui dépend de l'existence d'un cabinet " brick and mortar ", comme disent les anglo-saxons, il est vital de ne pas se laisser dépasser par les réseaux tout-internet. Or, de nombreuses complications viennent s'ajouter au concept quand le web s'en mêle.

L'exclusivité territoriale est la première difficulté qu'une enseigne se doit d'aplanir. Depuis quelques années, beaucoup de franchisés de divers secteurs se sont estimés lésés par la concurrence de leur enseigne quand celle-ci ouvrait un site de commerce électronique. L'argument de ces chefs d'entreprise était simple : ils estimaient que la vente à des clients géographiquement proches de leur emplacement violait la clause d'exclusivité territoriale du contrat de franchise. La jurisprudence actuelle tend à donner raison aux franchiseurs : dernièrement, un arrêt de la Cour de cassation en date du 10 septembre 2013 a stipulé qu'un site internet ouvert par l'enseigne relevait de la vente passive, et ne constituait pas de violation contractuelle.

Réseaux sociaux et gestion de communautés

Le grand changement sociétal de ces dix dernières années n'est pas uniquement l'arrivée d'internet dans tous les foyers et dans toutes les poches. C'est aussi l'usage social qu'en font l'immense majorité des internautes. Pour une enseigne comme pour un franchisé, il ne suffit plus d'avoir une présence et un canal de communication sur le web, il faut participer à la conversation !

 

Derniers articles de la rubrique